SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

A Barbusse, les enseignants boycottent la demi-journée banalisée "Réforme du collège"
Article publié le 5 février 2016

Les personnels du collège Henri Barbusse à Saint-Denis ont boycotté la demi-journée banalisée sur la réforme du collège pour protester contre sa mise en place et la dégradation des moyens accordés à l’établissement qu’elle provoque.

Les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Henri Barbusse de Saint-Denis (93), réuni-es lors d’une demi-journée banalisée dont l’intitulé et l’ordre du jour (« Préparation à la DHG 2016 ») étaient de fait consacrés à la mise en place de la réforme du collège, ont pris l’initiative, d’un commun accord, de quitter la salle de réunion après la déclaration d’intention liminaire de leur chef d’établissement. Ils-elles se sont ensuite rassemblé-es en salle des professeurs, ne dérogeant ainsi pas à leur obligation de présence au sein de l’établissement.

Cette demi-journée banalisée devait être l’occasion donnée à Mme Farina-Berlioz, IA-IPR d’histoire-géographie, de superviser l’avancée de l’application de la réforme. Un document de position (ci-joint) devait lui être lu avant que les personnels présents ne quittent la salle. Absente et excusée par le chef d’établissement, les personnels d’enseignement et d’éducation ont maintenu leur action de boycott afin de manifester leur opposition résolue à la réforme.

Le communiqué des enseignant-es du collège :

PDF - 62.9 ko