SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Agenda


lundi 13 novembre
Stage personnels administratifs (Maison des syndicats de Créteil)

jeudi 16 novembre
Contre la politique anti-sociale de Macron : Grève interprofessionnelle. Manifestation départ 14h République

lundi 20 novembre
Stage syndical : faire vivre le syndicalisme SUD au quotidien

mardi 21 novembre
Stage : faire vivre le syndicalisme SUD au quotidien

jeudi 23 novembre
Grève ESPE le 23 novembre : pour des postes à la hauteur des besoins et une formation de qualité

jeudi 30 novembre
RIS champigny, 18h-21h maison des syndicats, 191 avenue de Verdun

mercredi 6 décembre
Assemblée Générale du syndicat, Créteil

Après le 12, des établissements d’Aubervilliers, Saint-Denis, La Courneuve, Bobigny, Aulnay-sous-Bois, Montreuil et Dugny appellent à la grève mardi 24 mars
Article publié le 13 mars 2015

Appel à la grève soutenu par l’intersyndicale 93 : http://www.sudeduccreteil.org/Greve-dans-le-2nd-93-mardi-24.html

14 établissements étaient présent à la DSDEN cet après midi (peut-être 200 personnes, dont beaucoup de lycéens de Louise Michel à Bobigny) :

  • Aubervilliers : Diderot, Péri, Wallon (collège et lycée), Rosa, Moulin
  • Bobigny : Louise michel, Delaune, République
  • Montreuil : Politzer
  • La Courneuve : Vilar
  • Saint-Denis : Fabien, Barbuse, Triolet, Bartholdi
  • Aulnay-sous-bois : Victor Hugo

Des parents de Wallons et Vilar étaient présents, ainsi que la FCPE d’Aubervilliers.

Tous ont été reçus en audience collective, ainsi qu’un représentant des élèves de Louise Michel, par le DASEN et son adjoint.

Les bahuts ont exposé leur revendications, qui se recoupent toutes car tous vivent les mêmes situations.

Les établissements d’Aubervilliers ont porté une plate-forme de ville, discutée en AG de ville le matin, et qu’ils souhaitent défendre pour l’ensemble des ville du département :

  • 1 500 heures pour les collèges de la ville (soit 85/90 postes), donc 300 heures par collège, pour réduire les effectifs (seuil à 18), pour des heures de vie de classe hebdomadaire pour tous, pour la mise en place des dispositifs pédagogiques que les équipes souhaitent
  • au minimum 2 AED en plus par bahut, un-e AS à temps plein, une infirmerie ouverte à temps plein, un-e COPsy à temps plein
  • le recrutement d’ATTEE (agents) pour assurer tous les remplacements et augmenter les effectifs dans les équipes

Ils dénoncent l’obscurité et l’injustice des classements REP/REP+. Ils dénonce la pondération et les IMP qui sont financés sur les heures d’enseignement, et donc sur le dos des élèves. Ils dénoncent la manipulation ministérielle qui fait croire que des moyens sont débloqués, ce qui n’est pas vrai.

Tous les établissements présents ont approuvé.

Passons sur les détails de la discussion. Le DASEN n’a rien voulu dire si ce n’est que :

  • nos revendications doivent être portées au ministère
  • les réformes sont justes et vont dans le bon sens, il faut faire mieux avec moins, il faut revoir nos façons de travailler
  • ils souhaitent recevoir les établissements un par un

Nous savons qu’il reste à la DSDEN 84 heures à distribuer pour l’ensemble du département (126 collèges), des miettes...

La seule marge de manœuvre est le taux d’IMP : il serait peut-être possible d’en récupérer quelques unes pour en faire des heures poste. Mais même si cela s’avérait possible cela resterai des miettes.

L’AG le soir a réuni une quinzaine d’établissements et 50 personnes (les même que l’après midi, avec les collègues de Jean-Baptiste Clément de Dugny en plus) et a décidé d’appeler à la grève le mardi 24 mars, avec manifestation vers le ministère de l’éducation nationale.

Elle interpelle l’ensemble des syndicats pour avoir un appel clair à une grève départementale sur cette date.

Elle rappelle les autres dates de mobilisation à venir et appelle tout les collègues et parents à y participer le plus massivement possible, à les diffuser et amplifier la mobilisation jusqu’au 24 :

  • samedi 14 mars : manifestation de ville à Aubervilliers/la Courneuve - rdv 11h à la mairie d’Aubervilliers
  • mardi 17 : AG de ville à Montreuil, bourse du travail à 18h
  • mardi 17 : journée école/collège désert à Aubervilliers
  • jeudi 19 : meeting de convergence des luttes avec les personnels précaires et catégorie C de l’université de Saint-Denis, en grève depuis le 19 janvier pour leurs salaires, à 18h à l’université (Paris 8)
  • samedi 21 : manifestation de ville à Bobigny - rdv 11h devant la préfecture
  • jeudi 26 mars : grève des ATTEE des collèges du 93 pour les remplacements et les effectifs (la jonction avec notre grève a été discutée lors de l’AG)