SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Assemblée des écoles de Créteil le 10 avril 18h30
Article publié le 6 avril 2018

« Assemblée des écoles de Créteil » :
quelles conditions de rentrée en 2018 ?

PDF - 148 ko
Le tract d’appel

Mardi 10 avril à partir de 18h30
Maison départementale des syndicats de Créteil, 11-13 rue des Archives

Après le succès sur le département de la « Nuit des écoles du Val de Marne » du 15 mars, dont celle organisée à l’école Félix Eboué, la municipalité de Créteil a demandé à l’Éducation nationale de limiter le 23 mars au soir l’accès de l’école Beuvin, empêchant de fait une nouvelle initiative.

Au programme :
Échanges et informations concernant les fermetures de postes prévus à Créteil, les baisses des décharges pour les directeurs et leurs conséquences pour l’accueil des familles, la disparition des postes « PDMQDC »… et concernant les suites de la mobilisation. Mais aussi, malgré les annonces sur « l’obligation de scolarisation à 3 ans », les menaces sur l’existence même de l’école maternelle et des projets visant à regrouper dans des établissements les classes maternelles et les différents modes de garde collectifs pour les moins de 3 ans (rapport France Stratégie) et à substituer des ATSEM aux enseignants (décret ATSEM paru le 1er mars).

Les organisations syndicales enseignantes et associations de parents d’élèves de Créteil proposent en conséquence de se réunir Mardi 10 avril, à la Maison départementale des syndicats, à partir de 18h30.

Pour ce qui est de la situation des écoles de la ville, sur les 10 fermetures annoncées à Créteil, toutes ont été maintenues par l’administration. Nos syndicats et associations continuent à demander sur Créteil :

+L’annulation des 10 fermetures de classes : maternelles Léo Lagrange, Victor Hugo, Gaston Deferre, La Source, Pierre Mendes-France ; élémentaires Victor Hugo, Charles Péguy, Beuvin A, Gaston Deferre, Les Sarrazins.
+La réalisation des ouvertures (pour l’instant conditionnelles) demandées aux maternelles Prévert et Beuvin, à l’élémentaire Orville et à la primaire Blaise Pascal
+Le maintien des décharges de direction remises en cause et le maintien des Assistantes de direction
+Le maintien des 7 postes PDMQDC (Plus de Maîtres que de Classes) aux Guiblets, à Allezard, Albert Camus, Savignat, Paul Casalis, La Habette et Léo Orville
+La création immédiate d’une ULIS supplémentaire sur la ville, des postes spécialisés et l’embauche nécessaire d’AVS.

Chacun vient avec quelque chose à manger ou à boire et surtout avec sa bonne humeur, pour échanger dans le cadre d’une soirée agréable !
Cette initiative se tiendra sous la forme d’une RIS pour les enseignants
(3h à récupérer sur les 108h hors APC)