SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Contre les violences psychologiques et les harcèlements : succès du rassemblement au lycée Uruguay d’Avon le 1er décembre dernier
Article publié le 8 décembre 2016

Sud éducation avait appelé à un rassemblement ce 1er décembre pour dénoncer des cas harcèlements et de violences psychologiques contre des personnels administratifs au lycée Uruguay d’Avon. Mobilisation réussie puisque que près de 100 profs et agents, du lycée Uruguay et des environs, sont venus manifester leur soutien, et plus largement dénoncer la banalisation de tels agissements au sein de l’éducation nationale :
http://www.leparisien.fr/avon-77210/avon-ils-denoncent-des-cas-de-harcelements-a-l-education-nationale-01-12-2016-6401058.php

SUD Education dénonce ces actes depuis plusieurs années, ainsi que le fait que le rectorat de Créteil, tout comme le ministère de l’éducation nationale, refusent de les reconnaître et laissent faire.

Ce rassemblement aura également comme finalité de dénoncer d’autres cas de souffrance au travail dans les établissements de l’académie de Créteil.
Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes !
Le rectorat ne bouge pas et menace les personnels en souffrance ;
Le ministère reste muet !
Les élus CHS-CT éprouvent des difficultés à réagir.

Il faut au minimum 16 mois pour obtenir un jugement du tribunal administratif.
Rappelons-nous le cas de ce personnel administratif accusé par 16 autres de maltraitance et qui comme sanction a eu… un poste de proviseur adjoint dans un Lycée de Seine-Saint-Denis.
Chacun-e en tirera ses propres conclusions.