SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Infos stagiaires 2nd Degré - Mars 2015 : inspections, titularisation, mouvement, notation administrative
Article publié le 10 mars 2015

PDF - 183.1 ko
Info stagiaire - 2nd - mars 2015

Inspection et titularisation

Les inspections
En 2015 elles se déroulent de la mi-mars à fin mai. Vous êtes « habituellement » prévenus 48h avant minimum, par courrier. Dans l’académie de Créteil, c’est le flou complet sur qui sera inspecté-e ou non : les informations varient selon les disciplines et, surtout, varient dans le temps. Tou-te-s les stagiaires ne pourront vraisemblablement pas être inspecté-e-s. Les documents qu’on peut exiger de vous peuvent varier en fonction de la discipline et de l’inspecteur. Certains documents sont « incontournables » : le cahier de texte en ligne, les documents de la séance, la progression. L’inspecteur-trice peut regarder des cahiers d’élèves. Durant l’inspection et l’entretien., soyez ponctuel-le et faites cours comme vous en avez « l’habitude pédagogique » ; les nouveaux dispositifs peuvent déstabiliser les élèves. Lors de l’entretien préparez-vous à justifier vos choix sans agressivité… s’engueuler avec l’inspecteur-trice ce jour là n’est pas le conseil de Sud …après, vous verrez !

La titularisation
Les modalités d’évaluation et de titularisation s’appuient sur les « 10 compétences professionnelles ». Un jury « EQP » (Examen de Qualification Professionnelle) de 3 à 6 membres choisis parmi les inspecteurs-trices et les chef-fe-s d’établissement va évaluer votre année. Le jury EQP se base sur trois rapports : celui du/de la chef-fe d’établissement, celui de l’inspecteur-trice qui vous a visité-e ou s’est appuyé-e sur le rapport du/de la tuteur-trice, et celui de la directrice de l’ESPE – qui s’appuie sur le portofolio. Le rapport du/de la tuteur-trice est surtout un élément d’appui pour l’inspecteur-trice mais doit être dans votre dossier.. Les rapports des chef-fe-s d’établissement et des tuteurs-trices doivent être remis avant la mi-mai 2015 : demandez à avoir accès à ces rapports, de façon à pouvoir négocier une réécriture de ces rapports si nécessaire.

Le jury est certes réputé souverain mais c’est bien la rectrice qui entérine ces décisions.

En cas de difficultés, que faire ? A partir du mois de mai, commence le processus de validation des stages, et parfois les difficultés liées aux titularisations.

En cas de convocation devant le jury d’EQP : deux choses à faire rapidement : consulter vos rapports via la direction de votre établissement afin de savoir précisément ce qui vous est reproché et nous appeler pour préparer sereinement cet entretien.

SUD Education reste à vos cotés pour tout conseil lors des inspections et dans les cas de convocation devant le jury . L’an dernier, une soixantaine de stagiaires ont été convoqué-e-s, la moitié a été titularisée. Nous avons toujours exigé, avec une intersyndicale académique, l’exercice effectif des droits des stagiaires, et une attitude bienveillante de l’administration face aux difficultés engendrées par des affectations quasiment à temps plein. En particulier, nous avons toujours protesté contre les mesures de licenciement, qui nous paraissent pour cette raison particulièrement scandaleuses. Nous avons demandé à l’administration que les collègues soient invité-e-s à consulter leur dossier avant le passage devant le jury académique pour préparer une défense. Nous avons exigé que les jurys académiques ne se comportent pas comme des jurys de concours, minutant à la seconde le temps de parole des stagiaires, mais qu’il y ait une véritable écoute et recherche de compréhension des difficultés et pas une simple lecture à charge du rapport de l’inspecteur-trice. Nous avons exigé que les jurys accordent à l’ensemble des pièces du dossier une importance égale : ils ne doivent pas s’appuyer que sur le rapport de l’Inspecteur, mais prendre en compte aussi le rapport du/de la chef-fe d’établissement et celui du/de la tuteur-trice.

L’administration reste cependant sourde à certaines revendications majeures :

  • accompagnement syndical des collègues convoqué-e-s devant le jury,
  • critères transparents.

Votre future affectation : le mouvement intra académique du 23 mars au 7 avril

À partir de mars, le mouvement intra-académique commence. Il s’agit de procéder à l’affectation des professeur-e-s sur des postes précis dans une académie. Dans l’académie de Créteil, la saisie des voeux a lieu du 23 mars (12 heures) au 7 avril (17 heures). Pensez à anticiper pour éviter l’habituel encombrement de fin de session.. La saisie des voeux se fait via I-prof. Le nombre des voeux est fixé à 20.

Nous vous conseillons de lire les circulaires rectorales – sur notre site dès leur parution - qui fixent chaque année les règles du mouvement et, en cas de doute, ou pour affiner une stratégie, ou encore pour éviter les pièges, de consulter les commissaires paritaires de SUD éducation qui pourront répondre à vos questions et vous suivre durant toutes les phases du mouvement.

Envoyez votre fiche mutation pour nous permettre d’assurer votre suivi syndical. Pour contacter les élu-e-s académiques : lors de la phase intra-académique sur Créteil, et pour toute information ou soutien concernant la carrière et le métier : congés formation, temps partiels, notation, etc. :
commissaires.paritaires@sudeduccreteil.org ou 06 85 37 65 74

Que vous soyez adhérent-e ou pas, pour tous les aspects de la carrière, SUD informe et défend tou-te-s les collègues !

La note administrative fin mars : soyez vigilant-e-s !

A la fin du mois de mars le/la chef-fe d’établissement vous attribue une note administrative. Cette note administrative s’ajoute à la note pédagogique et détermine votre avancement d’échelon. Pour chaque critère (assiduité, activité, rayonnement) où vous n’auriez pas l’évaluation « TB », vous pouvez demander une explication au/à la chef-fe d’établissement. Chaque année, l’augmentation standard de la note est de 0,5 point pour les notes inférieures à 39, ce qui est votre cas en tant que stagiaire.

Si vous ne bénéficiez pas de cette augmentation de 0,5 point, vous pouvez la contester auprès du/de la chef-fe d’établissement, en vous faisant accompagner d’un-e représentant-e syndical-e. Si cela n’aboutit pas à l’augmentation de votre note, vous pouvez écrire une lettre de contestation, et demander à ce qu’elle soit transmise à la rectrice, sous-couvert de votre chef-fe d’établissement, en même temps que la remontée de la note administrative. Ces contestations sont étudiées lors d’une commission académique en fin d’année, et donne lieu à des remontées de certaines notes en fin d’année.

Les revendications de SUD Education pour une vraie formation

Pour le recrutement :

  • retour à un concours de recrutement à Bac+3 (licence), suivi de 2 années de formation rémunérées et validées par l’ attribution d’un Master pour tou-te-s les professeur-e-s.

Pour le stage :

  • un allègement de service : pas plus d’un tiers du temps de service devant les classes
  • une formation renforcée sur le temps de service assurée par des formateurs-trices pour tou-te-s les stagiaires.
  • un dispositif particulier pour soutenir ceux/celles qui sont en difficulté
  • une initiation aux pédagogies coopératives ou alternatives (Freinet, pédagogie nouvelle, pédagogie institutionnelle, GFEN, etc) pendant la formation initiale
  • une harmonisation des procédures de titularisation dans toutes les académies, garantissant l’équité et les droits des stagiaires avec un contrôle paritaire lors des étapes de titularisation.

Pour les néotitulaires :

  • retour au minimum à la décharge de 2h qui existait pour les néotits sur Créteil.
  • une décharge exceptionnelle de service pour rendre aux ex stagiaires la formation qu’on leur a volé depuis 2010 !