SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Mouvement inter 2017 : GT vérification des barèmes
Article publié le 22 janvier 2017

Après que l’administration nous a présentés les chiffres de ce mouvement (200 personnes de moins que l’an passé), les organisations syndicales ont pu présenter leurs observations quant à l’organisation du mouvement 2017. Vous trouverez ci-dessous la déclaration faite par l’Union syndicale Sud éducation Créteil.

PDF - 106.2 ko

Les principales critiques faites par rapport à l’organisation de ce mouvement sont les suivantes :
- D’une part, les bonifications liées au rapprochement de conjoint-e tendent à entraîner une inflation des barèmes et à déséquilibrer le mouvement ce qui n’est pas satisfaisant. A contrario, la bonification "rapprochement de la résidence de l’enfant" est nettement moins importante : des collègues peuvent alors se retrouver dans des situations très compliquées et pénibles.
- D’autre part, le principe des mutations "dans le vide" a été critiqué : il a été fait la remarque que les collègues devraient connaître à l’avance le nombre de postes ouverts par académie.
- la modification de l’utilisation par les stagiaires de la bonification d’entrée dans le métier (les 50 points) a également été dénoncée : faute d’une communication suffisante de la part de l’administration, l’annonce tardive de ces changements n’a pas nécessairement été prise en compte par les stagiaires.