SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Nombre d’élèves par classe dans le 1er degré : le 94 ? département privilégié ?
Article publié le 11 mai 2017

JPEG - 24.2 ko
élèves sardines

Mesdames et Messieurs de la DSDEN du 94, retournez à vos calculettes !

Voici les chiffres du taux d’encadrement moyen fourni par la DSDEN du 94 en 2016 : 24,76 élèves par classe dans le premier degré (contre 24,1 à l’échelle nationale selon le CNESCO). C’est à partir de ces chiffres qu’un IEN du département s’était permis de déclarer que le « Le 94 est un département privilégié en terme d’encadrement des élèves » à une délégation reçue en audience en juin 2016. Au delà du fait que cette déclaration est en contradiction avec les chiffres du CNESCO, c’est leurs chiffres eux-mêmes qui se révèlent tronqués !

Enquête SUD Éducation 94 : Non, le 94 n’est pas un département privilégié !

Intrigué par le décalage entre la réalité vécue dans les écoles et les chiffres fournis par l’administration, SUD Éducation 94 a mené sa propre enquête entre décembre 2016 et mars 2017. Pour obtenir nos données, nous avons contacté directement les directeurs d’écoles, les services enseignement des communes, consulté les documents du CTSD.

Le résultat de l’enquête est sans appel, le nombre d’élèves par classe (maternelle et primaire mélangés) dans le 94 est nettement au dessus de la moyenne nationale : 26,03 élèves par classe en zone banale (soit 1,93 points de plus que la moyenne nationale), 23,39 en REP (soit 0,69 points de plus).

Le 94 : un département où les élèves auraient pourtant besoin d’être mieux encadrés !

Alors que le département cumule de nombreuses difficultés sociales, notamment dans certaines communes, nous constatons qu’aucun effort n’est fait pour favoriser l’encadrement dans les écoles. On nous dit que les ZEP/REP ne fonctionnent pas : vu le peu d’élèves en moins, on ne s’en étonnera guère. Or, les recherches menées par le CNESCO (2014) sont pourtant claires : « seule une réduction importante de la taille des classes dès le primaire permet l’amélioration significative des résultats scolaires des élèves socialement défavorisés ». Alors on attend quoi ?

SUD Éducation 94 revendique dans le premier degré :

Pas plus de 20 élèves par classe en zone banale
Pas plus de 16 élèves par classe en éducation prioritaire (REP/REP+)
Aucune fermeture de classe dans le département
1 RASED complet par groupe scolaire

PDF - 259 ko
LE TRACT d’analyse des résultats de l’enquête
PDF - 105.9 ko
tableau d’effectifs écoles 94