SUD éducation 94

Accueil > Actualité > 2 ouvertures gagnées grâce à la mobilisation unitaire Parents-enseignants à (...)

2 ouvertures gagnées grâce à la mobilisation unitaire Parents-enseignants à Clichy-sous-Bois

mardi 15 septembre 2009

Victoire à Clichy-sous-Bois ! SEULE LA LUTTE PAYE ! Luttons plus pour gagner plus !

Le CTP du lundi 7 septembre a relayé la pénurie en postes imposée par la politique gouvernementale (50 ooo emplois supprimés dans l’éducation nationale en 4 ans !)

En seine-Saint-Denis, la dotation est de 35 postes pour 2000 élèves supplémentaires, c’est insuffisant ! Résultat : les IEN sont venus compter dans toutes les classes les tout premiers
jours .

Mais partout, de nombreux élèves manquaient à l’appel, retardés par leur retour de vacances.
L’inspection académique a donc fermé certaines classes alors que les moyennes des élèves inscrits par classe étaient supérieurs aux seuils d’ouverture.

C’est notamment le cas à Clichy-sous-Bois où deux groupes scolaires ont été frappés :

- par une fermeture de la 10ème classe à l’école Jean Jaurès-2, qui a vu un enseignant de CP,
très bien intégré à l’école, déplacé d’office

- par la non-ouverture de 2 classes sur Paul-Vaillant-Couturier 1 et 2.
Mobilisation unitaire parents-enseignants contre des mesures inacceptables !
Mais Jeudi 10 septembre, dès 8h30, les parents des deux écoles ont occupé les lieux, manifestant ainsi leur refus des mesures imposées par l’inspection académique (les organisations syndicales ont voté contre les fermetures au CTP). Les parents et les enseignants exigeaient :
- le retour du maître de CP et la réouverture de la 10ème classe sur l’école Jean Jaurès-2
- 2 ouvertures de classes sur le groupe scolaire Paul-Vaillant-Couturier
Plusieurs délégués syndicaux sont venus soutenir la lutte des collègues et des parents d’élèves.
L’occupation était massive et déterminée ! Dans l’après-midi, l’inspection académique a renommé le collègue de CP sur l’élémentaire Jean Jaurès-2 et ouvert une classe sur le Groupe
scolaire Paul-Vaillant-Couturier.
Cette mobilisation exemplaire témoigne de la nécessité de se battre contre la volonté gouvernementale de réduire les moyens alloués à l’école publique !
Par cette victoire, les collègues et les parents démontrent que « gagner c’est possible ! ».
• SUD éducation soutiendra les mobilisations dans les villes
• SUD éducation exige des créations de postes d’urgence pour la Seine-Saint-
Denis, et le retour des 121 postes RASED supprimés
• SUD éducation estime que seul un mouvement de grève durable des personnels
nous permettra de gagner sur les revendications