SUD éducation 94

Accueil > Actualité > L’assemblée générale du collège Travail à Bagnolet (93), le 15 novembre (...)

L’assemblée générale du collège Travail à Bagnolet (93), le 15 novembre 2007

samedi 17 novembre 2007

L’AG
- considère que les convergences actuelles des mobilisations peuvent enfin permettre de stopper la politique de Sarkozy, en cours ou annoncée, la casse et la privatisation de la protection sociale et des services publics (à commencer par l’éducation nationale asphyxiée par les milliers de suppressions de postes), la fin des statuts et de la fonction publique, l’atteinte aux libertés fondamentales et la répression des mouvements sociaux…

- se prononce pour la reconduction de la grève dès le 21 novembre,
pour que la grève du 20 appelée par l’ensemble des fédérations de l’Education Nationale et de la Fonction Publique ne soit pas un succès sans lendemain. Même si le Pouvoir apparaît moins sûr de lui, pour espérer gagner sur le budget, l’emploi, les salaires et les retraites, il faut se donner les moyens d’un mouvement fort et durable, en synergie avec les autres fonctionnaires, avec les étudiants, de plus en plus nombreux contre la loi LRU, avec les travailleurs des entreprises publiques, de l’Opéra, avec les avocats…

L’assemblée générale du collège travail mandate trois délégué(e)s pour défendre cette position à l’assemblée générale régionale qui suivra la manifestation (18 h Bourse du travail de République).

Si suffisamment d’établissements appellent à la reconduction de la grève, les personnels se réuniront le 21 au matin pour mettre en œuvre cette reconduction. D’ici là, nous contactons les parents d’élèves, les établissements proches du collège, ainsi que les travailleurs et les jeunes actuellement mobilisés (dépôt RATP des Lilas, Lycée de Montreuil…).

L’assemblée générale demande aux syndicats d’appeler, dans l’unité la plus large possible, à la reconduction de la grève dès le 21 novembre.