SUD éducation 94

Accueil > Actualité > Lettre du Ministère sur le mouvement lycéen... la stratégie de la (...)

Lettre du Ministère sur le mouvement lycéen... la stratégie de la tension

jeudi 21 octobre 2010

Alors que des lycéens sont victimes de graves violences policières, la Fédération Sud Éducation dénonce l’envoi d’un courrier-type du Ministère de l’Éducation nationale destiné aux parents d’élèves. Ce courrier, éminemment politique, impose une « vérité d’État » sans tenir compte de la légitimité du mouvement en cours. La Fédération Sud Éducation exige qu’aucune sanction ne soit prise à l’encontre des lycéens et lycéennes mobilisé-e-s.

Manipulations… ministérielles !
Le courrier du Ministère (voir ci-dessous), envoyé à tous les Recteurs et répercuté auprès de tous les chefs d’établissement de lycée (LGT et LP), a été envoyé à des milliers de parents d’élèves.

Dès les premières phrases, il joue sur des amalgames douteux. Ainsi parle-t-il de « groupes d’autres jeunes » intervenant devant les lycées… Casseurs ? Manipulateurs ? Peu importe, l’essentiel pour l’institution est de semer le doute et la crainte dans l’esprit des parents.

Le courrier est méprisant à l’égard des lycéens et lycéens mobilisé-e-s lorsqu’il dit qu’ils « affirment protester contre des réformes ». Pour le Ministère, c’est sûr et certain, les lycéens sont incapables de comprendre qu’ils sont menacés par la contre-réforme des retraites. Ce n’est pas notre avis. Ni le leur visiblement…

« Châtel-la-menace »
Un bon courrier ministériel n’est rien sans menaces de sanctions administratives ou disciplinaires. D’où le rappel répété au « devoir d’assiduité », la mention de l’inscription aux bulletins scolaires, et, bien sûr, l’épée de Damoclès que représente la suspension des allocations familiales…

La Fédération Sud Éducation :

invite les personnels à organiser des délégations auprès des chefs d’établissement pour protester contre l’envoi de ce courrier ;

exige qu’aucune sanction disciplinaire ou administrative ne soit prise à l’encontre des lycéens mobilisés ;

condamne l’emploi des forces de l’ordre pour « débloquer » les lycées ;

appelle les personnels à rejoindre les lycéens et les autres grévistes dans l’action.

Le courrier-type du Ministère :

http://www.sudeducation.org/Lettre-...