SUD éducation 94

Accueil > Actualité > Projet de fusion d’écoles : parents et enseignants demandent le respect de la (...)

Projet de fusion d’écoles : parents et enseignants demandent le respect de la loi

mardi 23 juin 2009

La fédération des parents d’élèves FCPE du Val-de-Marne et deux syndicats d’enseignants du primaire se sont élevés vendredi contre un possible non-respect de la loi concernant la nomination d’un directeur dans une école concernée par un projet de fusion.

La FCPE-94 et les syndicats d’enseignants Snudi-FO 94 et SNUipp-94 ont été reçus mercredi au ministère de l’Education pour évoquer le cas de deux écoles voisines de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) qui pourraient fusionner à la rentrée 2010, donnant naissance à une école de 28 classes, la plus grosse de France selon les parents d’élèves.

attendant l’éventuelle concrétisation de ce projet, l’Inspection d’académie a indiqué que les deux écoles seraient dirigées par un même directeur, aidé d’un enseignant déchargé à plein temps.

Dans un communiqué transmis vendredi, la FCPE et les deux syndicats expliquent avoir attiré l’attention du ministère sur le fait qu’"administrativement la fusion des écoles Paul-Bert et Guy-Môquet n’a pas été prononcée".

"Le refus d’affecter un directeur à l’école Paul-bert est donc contraire au droit, en particulier à l’article 1 du décret 89-122 du 24/02/1989 qui oblige à nommer un directeur d’école par école constituée", écrivent-ils.

"Personne ne pourrait admettre que les autorités de l’Education nationale refusent d’appliquer la loi", ajoutent-ils, en rappelant la mobilisation des parents, qui avaient occupé l’école fin mars, et des enseignants contre ce projet de fusion.