SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |


Agenda des luttes et appel intersyndical interdegré pour la semaine du 13 au 17 janvier : Pour le retrait du projet de réforme, amplifions les grèves et les mobilisations
Article publié le 10 janvier 2020

Agenda des luttes :

MARDI 14/01

AG de ville :
- Ivry 9h30 hall de l’école Joliot A

- Alfortville 9h30 école Barbusse rue Paul-Vaillant Couturier

- Vitry 9h30 Elémentaire Diderot

- Manif de la maternelle à l’université SORBONNE 10H
- Manif parisienne INTERPRO 14h Ecole Militaire

- Orly : Réunion Publique 18h30 Maison des associations 40 rue du Nouvelet Orly.

MERCREDI 15/01

- Vitry : RIS intersyndicale, ouverte à tou-te-s, 9h-12h, salle du Château

- Paris Bercy : 12h rassemblement de l’intersyndicale Fonction Publique

- Créteil : Flashmob devant le RU CROUS de l’UPEC, 13h15

- Villiers-sur-Marne : 13h30 sur le parking de Bricorama de Villiers/Marne pour une action militante.

- Créteil : Manifestation départementale à l’appel de l’intersyndicale 94 18h30 devant la maison des syndicats de Créteil.

- Cachan : projection-débat "La sociale", ENS Cachan, 19h30. Avec la présence exceptionnelle de Bernard Teper, Auteur de " Penser la République sociale pour le XXIe siècle."

JEUDI 16/01

Cachan : AG INTERPRO 10h à la maison des associations de Cachan (9 rue Amédée Picard) . Appel interprofessionnel, intersyndical et non syndiqués

- Manifestation régionale parisienne 13h30 Montparnasse

VENDREDI 17/01

- Vitry : Soirée solidaire et festive en soutien aux grévistes de l’éducation nationale, 19h-00h30, au Kilowatt (espace Marcel Paul, 18 rue des Fusillés, Vitry)

SAMEDI 18/01

- Alfortville : Grande braderie des retraites 15h-18h. Discours à 16h30. Place Mitterrand devant la Mairie

- Ivry : soirée de soutien aux grévistes 19h théâtre Antoine Vitez


COMMUNIQUE INTERSYNDICALE DE L’EDUCATION

Une nouvelle fois, la mobilisation ce 9 janvier a été exceptionnelle par son ampleur et son caractère interprofessionnel. Elle a été également puissante dans le secteur de l’éducation.

Cette situation démontre le rejet massif et croissant du projet de régime unique de retraites par points voulu par le gouvernement et refusé par la majorité de la population.

Les organisations syndicales CGT Éduc’action – FSU – FNEC FP FO – SNALC – SUD Éducation -FAEN réaffirment que le projet de régime unique par points conduirait inévitablement au recul des droits à la retraite tant en termes de niveau de pension que d’âge auquel les salarié-es d’aujourd’hui et de demain pourront bénéficier d’une retraite décente.

Sous la pression de la mobilisation, le gouvernement communique sur des hausses possibles de salaires des enseignants, sous forme de primes, mais le ministre de l’Éducation n’a donné aucune réponse concrète aux organisations syndicales qui demandent d’ouvrir de réelles négociations sans préalable pour des augmentations de salaire sans contrepartie.

C’est pourquoi nos organisations appellent, dès demain et dans les jours qui suivent, l’ensemble des personnels de l’éducation à renforcer la grève, y compris reconductible là où les personnels le décident, pour maintenir et augmenter le rapport de force. Elles appellent à faire du samedi 11 janvier une journée de manifestation et de mobilisation massive de toute la population, pour obtenir le retrait de ce projet et l’ouverture de véritables négociations sur l’emploi, les salaires, les cotisations et l’amélioration du droit à la retraite dans le cadre d’un système par répartition solidaire et des régimes existants.

Les organisations syndicales CGT Éduc’action – FSU – FNEC FP FO – SNALC – SUD Éducation – FAEN appellent à de nouvelles manifestations et actions le 11 janvier, à se mettre massivement en grève dès le 14 et à poursuivre la mobilisation les 15 et 16 janvier. Elles appellent à réunir partout les assemblées générales pour mettre en débat les modalités permettant de poursuivre la mobilisation dans le cadre de la grève lancée le 5 décembre.

Paris, le 10 janvier 2020

Ci-dessous le fichier en pdf :

PDF - 85.4 ko