SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Ensemble, ne nous laissons pas piloter par ces évaluations !
Article publié le 19 septembre 2018

Sud éducation 94 dénonce les évaluations nationales qui doivent se dérouler fin septembre dans les classes de CP, CE1, 6ème et 2nde.

analyse avec exemples :

PDF - 238.9 ko
evaluations : analyse critique

Déjà, dans le 1er degré, beaucoup d’exercices sont mal conçus et bien trop difficiles par rapport aux attendus des élèves : ils mettront ces dernier-es en difficulté sans être un outil professionnel pertinent. On imagine ce qu’il en sera pour les élèves de 6ème et 2nde qui se retrouveront seuls face à un écran.

Nous considérons que le ministre cherche surtout à imposer une politique éducative basée sur le contrôle et non sur la confiance comme il le prétend. Nous nous opposons à l’idée que l’éducation nationale serait à « piloter » à partir de tests uniformes, sans prise en compte des particularités que nous rencontrons chaque jour dans nos classes.

Au regard des déclarations du ministre qui souhaite gérer les « ressources humaines » au « mérite » pour les mutations (poste à profil) et les promotions, nous considérons ces évaluations également dangereuses pour les personnels. En aucun cas elles ne seront de simples évaluations diagnostiques.

Nous revendiquons la liberté pédagogique qui est la reconnaissance du professionnalisme des enseignant-es. C’est cette liberté qui permet de prendre en compte les besoins des élèves dans les classes.
A l’opposé du mythe de l’évaluation, nous revendiquons une meilleure formation continue, sur le temps de service, basée sur les besoins réels.

Enfin, là où le pilotage par les évaluations a été mis en place (aux USA par exemple), on constate l’instauration d’un bachotage permanent au détriment de la construction de savoirs. Le niveau général a d’ailleurs baissé…

Sud éducation 94 appelle au boycott du dispositif national des évaluations.

Mais nous sommes conscient-es que le boycott n’est pas évident pour beaucoup de collègues.
Aussi, pour s’opposer à ces évaluations, notre organisation syndicale appelle les enseignant-es :
- à les utiliser comme ils le jugeront pertinent,
- à organiser collectivement la non-remontée des résultats,
- à porter la critique de ces évaluations dans les conseils d’école et
d’administration.

Sud éducation 94 s’engage à soutenir les collègues dans ces démarches. Nous avons besoin de vos retours pour savoir ce qui se fait concrètement.