SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

La déclaration de SUD au CTSD du 7 avril
Article publié le 7 avril 2014

La déclaration ci-dessous et en PJ :

PDF - 165.4 ko
déclaration SUD CTSD 7 avril

Déclaration CTSD du 7 Avril 2014

Madame la directrice des services académiques, Mesdames et Messieurs de l’administration, Mesdames et Messieurs les délégués du personnel

« L’échec scolaire, inacceptable est une forme de scandale, un incroyable et inadmissible gâchis national »
« L’encadrement doit être renforcé en particulier dans les écoles qui cumulent le plus de difficultés »
Ces phrases sont extraites d’un discours de F Hollande en 2012.
Deux belles phrases mais deux ans après le compte n’y est pas dans le Val de Marne pour la rentrée 2014 :
Aucune création de poste d’enseignant spécialisé rattaché aux RASED.
Deux créations véritables de poste d’enseignant supplémentaire dans les écoles car les autres postes ne sont que des transformations.
Des ouvertures de classes conditionnelles alors que les effectifs sont là ! Ces ouvertures conditionnelles vont, encore une fois, mettre les équipes enseignantes en difficulté si elles ne sont pas confirmées avant les vacances d’été.
Des journées d’enseignement non remplacées en nombre de plus en plus important, journées de classe perdues pour les élèves.
Après la casse du service public d’éducation des années 2007/2012, nous assistons à la politique d’austérité.

Non, le compte n’y est vraiment pas : on ne peut pas faire, on fera plus tard et pendant ce temps, c’est une génération d’enfants, particulièrement ceux issus des classes les plus défavorisées, qu’on laisse au bord de la route. Partout, dans toutes les écoles, les conditions d’apprentissages des élèves et les conditions de travail des enseignants-es se dégradent.
Permettez-moi de penser, de dire, que c’est insupportable !
SUD Education Créteil demande un plan d’urgence pour les écoles du Val de Marne :
Ouverture de classes partout où les effectifs l’exigent.
Création de postes d’enseignants spécialisés pour la mise en place de RASED complet dans tous les groupes scolaires, en priorité dans les groupes scolaires REP et REP+. Départs en formation en nombre suffisant pour que les postes soient pourvus rapidement.
Création de postes d’enseignants-es supplémentaires dans chaque groupe scolaire et dans chaque école de REP et REP+.
Création de postes de ZIL, BD et brigade en nombre suffisant pour assurer le remplacement de toutes les absences.
Recrutement d’AVS en nombre suffisant pour la scolarisation de tous les élèves porteurs de handicap.

Je finirais par cette citation « si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayer l’ignorance » Abraham Lincoln