SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Luttons contre la baisse des moyens dans le 77
Article publié le 7 avril 2014

Une baisse des moyens généralisée pour la rentrée 2014

La Seine et Marne compte 127 collèges. Pour la rentrée prochaine, la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale) annonce une DHG (dotation horaire globale) en baisse dans 62 établissements, soit près de la moitié des collèges du département.
Une baisse des moyens généralisée pour la rentrée 2014
La Seine et Marne compte 127 collèges. Pour la rentrée prochaine, la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale) annonce une DHG (dotation horaire globale) en baisse dans 62 établissements, soit près de la moitié des collèges du département.
Elle justifie cette chute en s’appuyant sur une supposée baisse des effectifs.
Or cette baisse est un enfumage. Depuis plusieurs années le rectorat et la DSDEN sous-estiment volontairement les effectifs afin de réduire les moyens et entretenir la pénurie.
Toutes les projections objectives, faites à partir des effectifs de l’élémentaire, laissent au contraire apparaître, pour septembre 2014, une augmentation évaluée entre 300 et 500 élèves.
Sans augmentation significative de la DHG, le nombre d’élèves par classe, déjà très important en Seine et Marne (des classes entre 28 et 30 élèves sont courantes), continuera d’augmenter, dégradant encore davantage nos conditions d’enseignement.

Des établissements mobilisés
A Noisiel, le lycée Gérard de Nerval avait reçu en janvier une DHG en baisse de 109 heures ! Cela se traduisait par la fermeture d’une classe de Première et une de Terminale.
Après un blocus d’une semaine, avant les vacances d’hiver, trois jours d’occupation du lycée et plusieurs audiences au rectorat, ils ont obtenu une augmentation significative de leur DHG, leur permettant de maintenir les deux classes menacées jusque là de fermeture.

Face à la baisse des moyens la mobilisation et les luttes sont nécessaires, Sud Éducation sera à vos cotés.

PDF - 186.4 ko
tract baisse des moyens dans le 77