SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |


Pas de trêve jusqu’au retrait !
Article publié le 7 décembre 2019

Mercredi 18 décembre : MANIFESTATION DEPARTEMENTALE INTERSYNDICALE
À 14H manifestation à Champigny départ place Rodin Bois-l’abbé

Jeudi 19 décembre : MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE INTERSYNDICALE Kremlin-Bicêtre, Villejuif, Gentilly/ RDV 9H30 devant la mairie du Kremlin Bicêtre.

Mercredi 18 décembre : MANIFESTATION DEPARTEMENTALE INTERSYNDICALE
À 14H manifestation à Champigny départ place Rodin Bois-l’abbé

Jeudi 18 décembre : MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE Kremlin-Bicêtre, Villejuif, Gentilly/ RDV 9H30 devant la marie du Kremlin Bicêtre.

La grève dans l’Éducation nationale est reconduite de façon largement majoritaire ce mardi 17 décembre.
Le gouvernement et la majorité lancent des ballons d’essai sur la remise en cause de l’âge “pivot” à 64 ans, pour esquisser des pistes de sortie de la grève : il serait illusoire de croire que c’est l’entrée des syndicats d’accompagnement dans la mobilisation qui provoque ces atermoiements, c’est bien le blocage du pays par la grève reconductible qui fait trembler le patronat et le gouvernement à ses ordres.
Il s’agit maintenant de porter le coup de grâce, et d’obliger le gouvernement à retirer son projet de loi.

De nombreuses AG décident la reconduction jusqu’aux vacances. Ce temps libéré doit être utilisé pour tourner, produire du matériel, convaincre les collègues, organiser des actions et manifestations en convergence avec les autres secteurs mobilisés, notamment les prochains jours.

Au-delà, l’approche des fêtes de fin d’année fait peser une pression importante sur les grévistes des secteurs les plus bloquants, la SNCF et la RATP en tête. Les personnels de l’éducation étant alors en congés, la fédération SUD éducation les appelle à participer massivement aux actions interprofessionnelles et notamment à renforcer les liens avec les secteurs en grève reconductible.

Pour des retraites justes, ensemble revendiquons :

• L’abrogation des réformes régressives
• Pas de pension inférieure au SMIC pour toutes les carrières complètes
• Un taux de remplacement à 75 % des dix meilleures années ou du dernier indice,
• Une durée de cotisation de 37 ans et demi pour le taux plein (ce qui correspond à peu près à la durée totale moyenne validée) et le départ à 60 ans, à 55 ans pour les métiers pénibles, pas de recul sur les droits acquis.
• Taxation de tous les revenus distribués dans les entreprises, y compris les dividendes.
• L’égalité entre les hommes et les femmes au travail comme dans la retraite, en appliquant une sur-cotisation sociale patronale équivalente à celle d’un taux plein sur l’emploi à temps partiel et le développement des équipements de la petite enfance.