SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Fiche-analyse | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |


Protocole fantôme : grève à partir du 11 janvier
Article publié le 5 janvier 2022

Protocole fantôme et mépris de Blanquer : grève à partir du 11 janvier.

La rentrée de janvier a lieu en pleine explosion des cas de COVID. Dans le même temps le ministre Blanquer a décidé la veille pour le lendemain d’assouplir le protocole sanitaire, tout en continuant de mentir sur la réalité et de mépriser les enseignants soi-disant « absentéistes ». De moins en moins de mesures pour empêcher les contaminations alors que « chacun sait » que les personnels des hôpitaux sont déjà lessivés.

Le personnel des établissements scolaires est confronté à de nombreux problèmes de désorganisations. Dans le 1er degré, le suivi des cas au sein des classes est devenu ingérable. Le nombre de classes fermées pour cause d’enseignant.e.s malades augmente. Sur Vitry, une AG 1er degré a voté la grève à partir du 13 janvier. Dans le 2nd degré, mêmes problématiques. Plusieurs établissements ont déjà voté la grève ou le droit de retrait pour la semaine du 11 janvier.

Pendant les vacances, un collectif de 50 médecins avait proposé de reporter d’une semaine la rentrée pour ralentir l’explosion des cas. Mais JM Blanquer a déclaré partout vouloir laisser l’Ecole ouverte : pourquoi pas, mais pour cela il fallait assurer des conditions sanitaires optimales. AUCUNE mesure réelle de protection n’a été proposée par le ministère. Pas d’anticipation. Pas de masques chirurgicaux, pas de masques FFP2 (les plus efficaces pour se protéger et protéger les autres). Pas de recrutements de personnels formés supplémentaires (sauf à balancer quelques étudiants ou retraités à risques dans les classes). Pas de dédoublements. Une absence totale de cohérence et de volonté dans la protection. En réalité : c’est le règne du démerdentiel.

Pour de réelles mesures de protection !
SUD éducation 94 exige :
- des masques chirurgicaux et FPP2 pour tous les personnels,
- des masques chirurgicaux pour les élèves,
- des capteurs CO2 pour mesurer l’aération des classes et des purificateurs d’air pour les cantines,
- des recrutements avec formation pour les remplacements et les dédoublements,
- des recrutements de psychologues et de personnels d’infirmeries,
- des recrutements et des moyens pour l’entretien, l’aération et la désinfection des locaux,
- des aménagements des programmes et une adaptation des examens notamment en lycée
.

SUD éducation 94 soutient les mobilisations en cours et appelle à se réunir en AG pour décider des actions à mener :
- interpellation des autorités,
- utilisation du RSST (Registre Santé et Sécurité au Travail),
- droit de retrait,
- grève à partir du 11/01 (des préavis couvrent les collègues sur toute la période).

Appel de l’intersyndicale 1er degré du 94 : https://www.sudeducation94.org/Appel-de-l-intersyndicale-1er-degre-du-Val-de.html

PDF - 81.4 ko
Communiqué actualisé du 7 janvier avec appel à la grève dès le 11 janvier