SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Fiche-analyse | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |


QUESTIONNAIRE
Article publié le 30 novembre 2020

Chères et chers collègues,

SUD lance son questionnaire, plutôt en direction des agents des collèges.

PDF - 195.3 ko
QUESTIONNAIRE

Force est de constater depuis plusieurs années, une dérive autoritaire envers les personnels au sein de la collectivité.

Le département s’est de plus engouffré dans les lois macronistes et tous les textes faisant régresser les droits des travailleur-se-s en les appliquant avec zèle :

- Fin de la prime d’installation
- Durcissement des conditions pour les congés bonifiés
- Etc.

Le département, en cas de conflit, tape dur ! Au lieu de chercher un compromis et des explications, il préfère la manière forte : le disciplinaire.
(Toutefois, nous avons remarqué que certains personnels qui maltraitent leurs collègues bénéficient d’un traitement de faveur.)

Certaines responsables de groupement s’étant par ailleurs spécialisées dans ce domaine. Tant et si bien qu’un agent a faillis se suicider sur son lieu de travail, que d’autres sont ou ont été dans un état dépressif.

À cela s’ajoute le manque de médecin de prévention. Nous rappelons que SUD Éducation 94 a fait condamner, en référé, le Rectorat de Créteil pour les mêmes motifs. Qu’une procédure est en cours contre le département.

Tout ce que nous pouvons dire, c’est que les administratifs semblent avoir pris le pas sur les élus et semblent donner leurs instructions à ces derniers. Ainsi, quand nous écrivons aux élus (M. FAVIER ou Mme RABARDEL), c’est un de ces personnels qui nous répond.